Une communauté virtuelle remplie de jeunes s’entraidant

Les réseaux sociaux sont désormais le terrain des « bonnes œuvres ». Oui, des problèmes ont été résolus au travers de cette interface virtuelle, essentiellement composée de jeunes. À l’image de « Wanted Community », un groupe Facebook où l’on peut trouver des requêtes et des solutions de toutes sortes, l’entraide peut donc bel et bien avoir lieu, en ligne.

L’exemple de Wanted Community : son historique

Il s’agit d’un groupe créé par Luc Jaubert, un jeune qui a vu le potentiel social des réseaux sociaux. Au début, il s’agissait d’un simple lieu où l’offre et la demande pouvaient se rencontrer (les meilleures offres et les demandes les plus saugrenues !). On y trouvait une personne qui cherche un travail, des places à prix concurrentiel pour un concert, une voiture à louer pour un week-end…

Très vite, le groupe a vu ses demandes d’adhésions multipliées, passant de quelques milliers à quelques centaines de milliers. Les sujets se sont également diversifiés, incluant désormais l’entraide non commerciale comme le fait de retrouver une personne dans un endroit bondé, venir en aide aux sans-abris en leur proposant des solutions viables et acceptables pour eux…

L’efficacité de l’entraide dans une communauté virtuelle

Elle est réelle. Des solutions ont été proposées par exemple, à un SDF pris en charge par un des membres du groupe. La réponse ne s’est pas fait attendre. Certains ont offert un travail, d’autres un hébergement ponctuel, d’autres encore de l’argent. Au final, le concerné a retrouvé un train de vie normal, voire meilleur.

Il peut donc être déduit que la communauté virtuelle est disposée à aider ses membres ainsi que toutes les personnes qui présentent leur « cas ». Facebook n’a d’ailleurs pas raté l’efficience de Wanted Community et a proposé un partenariat aux fondateurs.

La plateforme deviendra rentable prochainement, sans déroger à son principe premier de la gratuité. L’astuce ? Des collaborations en vue avec le pouvoir public ou les professionnels du groupe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *